Vol de permis de conduire : comment réagir ?
  • 24 septembre 2020
  • Blog
  • 39

Vol de permis de conduire : comment réagir ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres de la délinquance ne sont pas au beau fixe, comme en atteste le dernier rapport publié en janvier dernier par le Ministre de l’Intérieur. Et nombre de Français voient leurs documents les plus précieux subtilisés par des personnes malveillantes. Ces dernières ont le chic de cibler le portefeuille où l’on trouve souvent le permis de conduire parmi les diverses pièces d’identité. Fort heureusement, si vous vous retrouvez à votre tour dans cette situation malheureuse, sachez qu’il n’est pas difficile d’y remédier.

Déclarer le vol du permis de conduire

Cela va sans dire, vous ne devez pas vous retrouver au volant de votre véhicule sans ce document officiel. Si vous êtes contrôlé, vous risquez en effet de devoir vous acquitter d’une amende dont le montant peut atteindre la somme de 135 euros si vous n’êtes pas en mesure de remettre le document sous 5 jours à l’autorité qui est à l’origine du contrôle.

La première démarche à réaliser lorsqu’on vous dérobe cette petite carte si précieuse est d’effectuer une déclaration de vol du permis de conduire à la gendarmerie ou au commissariat de Police.

La déclaration est cruciale dans la mesure ou elle vous protège en cas d’utilisation frauduleuse de votre permis de conduire. À l’issue de cette démarche, il vous est remis un document de substitution appelé récépissé, qui vous autorise à circuler pendant 2 mois sur les routes hexagonales.

Vous n’avez pas l’opportunité d’aller réaliser cette formalité sous quelques jours ? Il vous suffit de vous rendre sur le site www.permis-de-conduire.com et de renseigner les pages du formulaire afin d’obtenir un duplicata valable pendant 2 mois. Il est impératif que vous sollicitiez un duplicata si vous êtes victime d’un vol du permis de conduire. Rassurez-vous, vous n’êtes pas contraint de vous déplacer pour concrétiser cette nouvelle formalité.

Permis de conduire, comment réagir en cas de vol

Permis de conduire, comment réagir en cas de vol

La demande du duplicata

Pour éviter de perdre du temps, nous vous suggérons de rassembler en amont les différentes pièces qui sont demandées par l’administration :

  • Justificatifs d’identité (passeport ou carte d’identité par exemple) et de domicile
  • Photo-signature numérique (les cabines Photomaton permettent la prise de clichés récents si vous ne disposez plus d’une photographie conforme)
  • Déclaration de vol
  • Avis médical si vous demandez un duplicata d’un permis de catégorie C ou D. En l’absence de cette pièce, vous recevez un duplicata reprenant la même période de validité que le permis volé.
  • Carte bancaire : le coût de cette formalité est variable. Chaque requérant doit s’acquitter d’un montant de 25 euros correspondant au timbre fiscal. Les résidents des régions Corse, Poitou-Charentes, Limousin ainsi que de trois DOM sont aussi dans l’obligation de régler une taxe régionale dont le montant oscille entre 25 et 69 euros.

Que faire en cas d’un vol de permis dans un autre pays ?

Si la mésaventure s’est produite à l’étranger, vous devez vous adresser à l’Ambassade de France, au Consulat de France ou vous présenter aux autorités de police locales. Vos interlocuteurs vous remettent une attestation de vol qu’il convient de faire traduire avant d’être remise aux agents en préfecture ou sous-préfecture lorsque vous revenez en France. Les démarches sont ensuite analogues à celles que nous avons précédemment décrites.