Le Renault Kerax, un camion utile
  • 12 novembre 2019
  • Blog
  • 54

Le Renault Kerax, un camion utile

Le Renault Kerax fait partie de la gamme de trucks du constructeur automobile française qui a marqué les esprits pendant toutes leurs commercialisations et même après l’arrêt de la production. Essentiellement disponible aujourd’hui en occasion, depuis l’arrêt de la production en 2014, le camion s’est imposé comme un modèle très polyvalent. D’abord décliné en camion porteur avec la carrosserie qui convient, il a ensuite été proposé en tant que tracteur semi-remorque. C’est donc cette polyvalence qui en fait un camion de chantier aussi utile.

Un camion porteur

Dans le principe, un camion porteur est destiné à recevoir un conteneur ou un équipement lourd. À ce titre, son châssis est spécialement préparé à cette mission. Pour ce faire, le Renault Kerax a été équipé de plusieurs types de carrosseries, dont la plupart sont disponibles sur le site https://www.44tonnes.com/1240-kerax. Chacune s’adapte aux types de marchandises à transporter.

Vous devez savoir que le Renault Kerax, en tant que camion de chantier, a d’abord été proposé sous forme de camion porteur. En tant que tel, le camion est capable de s’occuper du transport de plusieurs types de matériaux de construction et de les acheminer sur différents chantiers. Pour cela, le poids lourd dispose d’une benne.

En bon camion porteur donc, le Renault Kerax rend possible le port de tous types de matériaux, qu’il s’agisse de sables, de graviers, de sacs de ciment, de barres de fer, etc. Tout est porté dans la benne grâce à laquelle ce truck a le statut de camion porteur. En tout, le véhicule de chantier peut porter jusqu’à 19 T de PTAC.

Précisons également que le Renault Kerax a été conçu pour parcourir de courtes ou moyennes distances. Bien entendu, certains modèles peuvent être utilisés pour le transport de marchandises de chantier sur longue distance.

Renault Trucks K euro

Un camion tracteur semi-remorque

Le Renault Kerax, en dehors de sa version en tant que camion porteur, est aussi proposé comme un camion tracteur de semi-remorque. Cette carrosserie a permis d’augmenter la capacité de chargement du camion. Si en tant que camion porteur, il ne supportait que 19 tonnes de PTAC, en tant que tracteur semi-remorque, il est capable de supporter un poids total roulant autorisé de 40 à 44 tonnes.

Pour permettre au camion de chantier tenir face à une telle charge, Renault l’a équipé d’une mécanique assez robuste. La puissance du moteur est nettement au-dessus des 350 chevaux et va jusqu’à 520 chevaux.

Pour atteindre un tel niveau de puissance, le camion intègre un moteur suralimenté avec un turbocompresseur. En l’espèce, il s’agit d’un turbocompresseur à air refroidi qui équipe toutes les versions du Renault Kerax proposé le constructeur automobile français.

Renault Trucks K euro

La transmission du Renault Kerax, elle aussi, reste phénoménale, avec deux boîtes de vitesse à 12 et 16 rapports, dont l’une est robotisée et l’autre est manuelle. Mieux encore, l’engin dispose de transmission pneumatique pour être capable de supporter autant de charges.

La configuration des essieux est d’ailleurs pensée spécialement à cet effet, notamment pour économiser les pneus, mais aussi pour faciliter la maniabilité du véhicule.  En clair, le camion de chantier n’est conçu qu’avec du matériel de très bonne qualité.