Assurance auto : pourquoi faut-il déclarer tous les conducteurs secondaires ?
  • 48

Assurance auto : pourquoi faut-il déclarer tous les conducteurs secondaires ?

L’assurance auto est un élément essentiel pour protéger votre véhicule et vous prémunir contre les risques financiers en cas d’accident. Saviez-vous, cependant, que vous devez déclarer tous les conducteurs secondaires qui conduisent votre voiture, même occasionnellement ? Cette obligation légale n’est pas toujours comprise par tous, et pourtant, elle revêt une importance capitale pour diverses raisons.

Conducteurs secondaires et assurance auto : une obligation légale

Femme conduisant une voiture

En France, le Code des assurances impose à l’assuré de déclarer à son assureur tous les conducteurs susceptibles de prendre le volant du véhicule assuré. Cette obligation s’applique aussi bien aux conducteurs réguliers qu’aux conducteurs occasionnels, regroupés sous le terme de « conducteurs secondaires ».

Elle justifie le respect de la loi et permet d’éviter les sanctions. Ne pas déclarer un conducteur secondaire expose l’assuré à des sanctions pénales et civiles, pouvant aller de l’annulation du contrat d’assurance à des poursuites judiciaires.

Déclarer pour se prémunir

Déclarer tous les conducteurs secondaires n’est pas une simple formalité administrative. Cette démarche répond à des impératifs.

Profiter de conditions flexibles

Si les cotisations sont déterminées à la signature du contrat d’assurance, elles peuvent bien évoluer avec le temps et selon certaines conditions, notamment si des conducteurs secondaires doivent intervenir.

À ce propos, les règles concernant le bonus-malus des conducteurs secondaires sont plutôt strictes. Cet élément est pourtant stratégique dans la détermination du prix de l’assurance auto. Il est calculé en fonction du profil de tous les conducteurs habituels du véhicule et une non-déclaration peut fausser ce calcul et entraîner une hausse injustifiée de la cotisation.

Une prise en charge en cas d’accident

En cas d’accident impliquant un conducteur secondaire non déclaré, par exemple, l’assurance risque de ne pas prendre en charge les dommages, laissant l’assuré et le conducteur fautif face à des frais importants.

Déclarer tous les conducteurs secondaires permet de ce fait de garantir qu’ils sont tous couverts par l’assurance en cas d’accident, quelle que soit leur responsabilité.