Accident auto, constat amiable, assurance : comment ça marche ?
  • 27

Accident auto, constat amiable, assurance : comment ça marche ?

En cas d’accident, un constat amiable peut vivement aider les différentes parties à obtenir une indemnisation auprès de leur assureur. Petite piqûre de rappel sur l’utilité du constat à l’amiable et son utilisation en cas d’accident auto.

Un constat amiable, à quoi ça sert ?

Le constat amiable d’accident est également connu sous le nom de déclaration amiable d’accident (DAA). Il s’agit d’un formulaire dans lequel, à travers différents champs, les détails de l’accident sont expliqués afin de clarifier qui est responsable de l’accident. Ce type de document est valable lorsque deux voitures sont impliquées dans l’accident et son importance repose sur le fait que c’est le document avec lequel les compagnies d’assurance sont informées de ce qui s’est passé et comment cela s’est passé. Votre compagnie d’assurance auto vous fournit généralement des exemplaires d’un constat amiable, n’hésitez pas à en garder plusieurs dans votre boîte à gants. Un seul exemplaire étant nécessaire par accident, vous pouvez aussi utiliser l’exemplaire de la partie adverse. Nous rappelons que l’assurance auto n’est pas facultative mais bien obligatoire. Si vous roulez à ce jour sans assurance, vous êtes en infraction. Rapprochez-vous au plus tôt d’un assureur pour assurer votre véhicule. Vous pouvez souscrire une assurance auto en ligne, comme ici, sur le site de la MAIF.

Accident auto, constat amiable, assurance : comment ça marche ?

Comment remplir correctement un constat amiable ?

Remplir le constat amiable d’accident vous prendra un certain temps, aussi le premier conseil que nous aimerions vous donner est qu’avant de commencer le questionnaire, chaque fois que vous le pouvez, cherchez un endroit sûr et, surtout, à l’écart de la circulation. Le constat amiable est important car il doit refléter ce qui s’est passé de manière précise et fidèle aux faits. Par conséquent, et étant donné que vous venez d’avoir un accident, avant de le remplir, vous devez vous calmer afin de ne pas omettre de détails et de ne pas faire d’erreurs. Si deux véhicules ont été impliqués dans l’accident, un seul rapport doit être soumis à la compagnie de l’assuré qui a causé et est responsable de l’accident. S’il y a trois véhicules impliqués, il y aura deux rapports à soumettre. Le constat amiable d’accident comporte une feuille autochauffante qui permet de faire deux copies, une pour chaque conducteur. Cela signifie qu’un seul rapport d’accident doit être rempli, avec les détails et les signatures des deux parties impliquées. Le conducteur qui n’a pas causé l’accident conservera une copie du constat amiable. Il est essentiel qu’il soit signé par les deux conducteurs.

Quels détails doit contenir un constat amiable ?

Un constat amiable doit recenser un certain nombre de détails. Par détails nous entendons : la date, l’heure et le lieu où l’accident a eu lieu. Vous devez également indiquer le numéro de la rue si l’accident s’est produit dans une ville, le point kilométrique s’il s’est produit sur la route et le lieu exact dans les autres cas (accidents sur des parkings, des stations-service, etc.). Vous devrez identifier chacun des véhicules impliqués dans l’accident par les lettres A et B. En outre, vous devez indiquer les plaques d’immatriculation des deux véhicules, les coordonnées des conducteurs et un récit simple mais détaillé des événements et des dommages causés. Si quelqu’un a été blessé, cela doit également être mentionné à ce stade du rapport amiable. Dans le constat, vous retrouverez une section “croquis” dont le but est d’illustrer le déroulement de l’accident. Cette section du rapport d’accident amical est essentielle pour enregistrer visuellement et décrire comment l’accident s’est produit. Vous devez indiquer la direction dans laquelle chaque véhicule circulait à l’aide de flèches.

Nous espérons que cet article vous aura été utile !